La légende du citron de Menton

citronnier

Une jolie légende est rattachée à l’origine de MENTON et de son symbole, le citron :

EVE, chassée du paradis terrestre avec Adam, en emporta un fruit d’or. Après avoir franchi des montagnes, des vallées et des plaines, ils aperçurent la BAIE DE GARAVAN, le golfe, la douceur du climat, la végétation luxuriante lui rappela son Eden. Elle y enterra le citron et en ce lieu naquit un petit paradis : MENTON.

un homme taille un citronnier

Menton

Au XV ième siècle, le paysage mentonnais se compose uniquement de céréales, de vignes et de figuiers.
Ce n’est que deux siècles plus tard, que l’on voit apparaître une culture des agrumes et le commerce du citron qui va durer jusqu’au milieu du XIXième siècle.

L’agrumiculture est donc la première activité économique de Menton et en 1860, la production d’agrumes (citrons, oranges) atteint les 2,8millions de quintaux de fruits et on exporte 35 millions de citrons qui partent via l’Allemagne, l’Angleterre, la Russie…
Mais le déclin de la culture du citron s’amorce, à cause de la petite taille des parcelles, de leurs morcellements, des maladies des agrumes, et, aux deux périodes de gels exceptionnelles.

Ce n’est qu’en 1992, que la ville de MENTON encourage à nouveau la plantation d’agrumes dans le bassin Mentonnais en octroyant des aides financières aux agrumiculteurs pour préserver les terres agricoles et en partenariat avec l’INRA va mettre en place des vergers expérimentaux pour développer les connaissances techniques sur la culture du « citron de Menton » et la réimplantation des citronniers.

citronnier avec de nombreux citron et un ciel bleu

La particularité du citron de Menton ?

D’abord, sa forme elliptique, sa couleur jaune vive et lumineux et ses variétés (SRA625.ADAMO…), ses vergers habilités en terrasse, son climat doux et très ensoleillé. Il mûrit sur l’arbre, se récolte à la main de décembre à juin, son calibre entre 53 et 90mm, dans des caisses appropriées (carton ou cagettes) jamais en sac.

Sa teneur en jus qui est très parfumé d’une saveur acide modérée, sans amertume. Lorsqu’il est vendu, il a souvent 2-3 feuilles attachées au pédoncule pour garantir sa fraîcheur.
Le citron de menton possède une IGP (indication géographique protégée) qui le classe en trois catégories (EXTRA-CATEGORIE 1 avec des défauts légers et la 3ième catégorie ou citrons déclassés car trop de défauts majeurs).

De nos jours, le citron garde sa noblesse acquise par un milieu naturel montagneux qui ne permet pas l’industrialisation. La taille des parcelles, leur accès difficile rend difficile la mécanisation.

L’homme y perpétue la tradition à force de bras, sur des restanques, avec de faibles quantités produites d’où son authenticité et sa qualité.
Pour redynamiser la production, une poignée d’agrumiculteurs mentonnais, soutenue par les élus locaux, crée l’ Association pour la promotion du CITRON de MENTON (APCM). La maison du citron de GANNACX fils en est l’un des membres fondamentaux.

La maison du Citron est investie de part et d’autre de la branche de la racine aux bourgeons. A la fois, agrumiculteur, paysagiste, pépiniériste et créateur de gourmandises ; il nous fait aimer l’agrume sous toutes ses formes.

De nos jours, la culture du citronnier mentonnais, représente 250 arbres qui produisent 10 tonnes de fruits (oranges, pomelos, mandarines, clémentines, bergamotes, cédrats). Un arbre met 3/4ans après avoir été planté pour produire ses premiers fruits et ne sera qu’adulte vers 12ans.
Dès 2013, la tradition de cette authenticité, pousse vers une culture 100% BIO .
La transformation des agrumes et surtout du citron est immense : confitures, biscuits, liqueurs, apéritifs, huile d’olive, vinaigre… C’est aussi une référence pour de nombreux chefs très connus comme DUCASSE, ROBUCHON, BOCUSE mais c’est le Chef du MIRAZUR à Menton, MAURO COLAGRECO qui s’enorgueillit de les cueillir lui-même, dans son jardin, avant de sublimer leur saveur dans ses plats. Pour le sublimer, il l’associe avec de huile d’olive au citron de Menton et du poivre Séchouan pour une merveilleux voyage en bouche.

Le CITRON c’est aussi pour MENTON , le Palais Carnolès qui expose sa collection d’agrumes avec plus de cent variétés différentes ; depuis 1934, sa fête du citron annuelle qui accueille des milliers de spectateurs venus du monde entier pour admirer les jardins de Boviès, voir les motifs géants garnis que de citrons et oranges.

Menton mérite bien sa devise : MA VILLE EST UN JARDIN ., c’est pourquoi nous intervenons sur vos agrumes pour leur donner un nouveau souffle.

Instagram

Contactez-nous